Superbe[FRA]

  • Mode
  • La chronique
Envie de créer un projet avec cet artiste ?
Contactez-nous
25.04.2019

Chronique

par Pauline Guillonneau

Et si on commençait la journée en enfilant un beau sous-vêtement ? Rien d’anti-féministe dans cette intro, bien au contraire. Chacun devrait pouvoir mettre, en se levant, un vêtement bien à soi et représentatif de sa personnalité. Les créatrices de la marque Superbe ont misé sur des caractères paillettes, pour ces femmes – puisqu’on adresse ici les sous-vêtements féminins – qui voudraient s’aimer en couleurs et en strombinoscope. Qu’importe le contenu de nos journées, qu’importe nos métiers ou l’endroit où l’ont vit : on doit pouvoir s’aimer dans cette intimité qui nous appartient. Et il est essentiel de la faire vibrer, avec humour, légèreté et si l’envie vous en dit, pourquoi pas avec un grain de folie.

Aujourd’hui, on parle donc culotte. Mais surtout, on parle  d’empowerment. Superbe a crée un univers drôle et léger avec un produit sensuel et perché. Mélanie, Sonia et Margaux sont parties du constat que les sous-vêtements proposés aux femmes étaient trop binaires : soit en coton grossier pour les dimanches-divan, soit en lingeries sexy pour les envies de folies. Mais rien entre le chiant-comfo et l’incommode-beau. Alors ensemble, elles sont allées puiser dans une autre féminité aux inspirations rétro et disco. Superbe évoque la liberté des corps et rappelle que chaque femme en possède un distinct  et en dispose à sa manière. Un corps multiple et beau. Et le résultat quand on s’attaque à l’inconscient intime : une femme colorée, à la personnalité explosive et jaillissante. Car nul n’est sans rappeler que plus nos dessous sont nous, plus notre extérieur et solaire. Voire divin. La messe est dite.