Éléonore Wismes[FRA]

  • Photographie
  • La chronique

En photographie aussi nous vous emmenons vers des horizons ensoleillés et estivaux. En ce mardi, les horizons seront bleu azur avec la série « Tahiti » de la photographe et réalisatrice, Éléonore Wismes. Entre peintures, aquarelles et photographies argentiques, on embarque avec elle vers l’autre bout du monde !

Procurez-vous dès maintenant l'oeuvre de l'artiste sur notre galerie d'art en ligne !
Procurez-vous dès maintenant l'oeuvre de l'artiste sur notre galerie d'art en ligne !
03.07.2018

Chronique

par Juliette Mantelet

L’été tahitien

Éléonore Wismes est une jeune photographe et réalisatrice française née à La Baule. La mer et l’océan sont donc logiquement les sujets principaux de ses images. Le bord de mer lui évoque une forme de renaissance, de retour aux sources et l’océan représente à ses yeux l’avenir, une page blanche. C’est pourquoi elle immortalise souvent son entourage en contemplation, face à l’immensité des flots.

La photographe est partie en décembre dernier, accompagnée de cinq acolytes, sur un catamaran direction les îles Tuamotu à Tahiti, pour un mois « coupés du monde ». L’occasion de réaliser une série de clichés à l’atmosphère magique, entre lumières incroyables, instants arrêtés et couchers de soleil sur l’onde, loin de tout. L’artiste joue sur les dégradés de bleus du ciel et de la mer, tantôt intenses et tantôt apaisants, dans lesquels on rêverait de se perdre. La palette de couleurs est si riche et change à chaque heure du jour.

Éléonore immortalise les horizons enchanteurs à l’argentique, cette technique qui lui permet de devoir choisir le bon moment, celui dont elle voudra garder le souvenir. Elle ajoute ensuite à ses photographies des touches de peintures et d’aquarelles, qui l’aident à tracer des histoires. Dans cette série, les ajouts de couleurs semblent vouloir conter les mythes et les traditions religieuses polynésiennes, si envoûtants.

Elle nous emmène vers ces îles où « tu vis dans l’eau et en harmonie avec la nature », des lieux où le monde maritime prend toute son importance. Le temps de contempler ces clichés, on s’envole vers un été lointain et les kilomètres n’ont plus d’importance. On prend la place des personnages de ses photos et l’on prend part à ce voyage magnétique en images.