Ben Thomas[AUS]

  • Photographie
  • L'interview

Ben Thomas est un photographe australien, actuellement basé à Melbourne. Son obsession ? Immortaliser les villes et les espaces urbains. Mais pas n’importe comment, en les transformant en de véritables terrains de jeux où règnent la joie de vivre, les couleurs pastel et une atmosphère de barbe à papa. Ses photos composent le « feed » qu’on rêverait tous d’avoir sur Instagram.

Envie de créer un projet avec cet artiste ?
Contactez-nous
29.05.2018

Interview

par Juliette Mantelet

LA VILLE EST BELLE

Sous l’objectif de Ben Thomas, tous les paysages urbains prennent une allure de Coney Island géant. On ressent cette ambiance acidulée, sucrée et festive de parcs d’attraction qui donne immédiatement le sourire. Des photographies éclatantes comme une bulle de chewing-gum bien rose.

Son univers est très joyeux, un peu comme celui des films de Wes Anderson, naïf et enfantin. Mais il nous rappelle aussi le Singapour pastel du photographe Nguan, dont nous vous parlions il n’y a pas si longtemps lors de notre périple asiatique. Ben met lui aussi l’accent sur les couleurs, il les retravaille pour les rendre plus acidulées et pastel. Il adoucit ainsi la réalité des paysages urbains, les rendant plus radieux et presque magiques. Il supprime aussi volontairement les zones d’ombres pour que l’ensemble ne soit que joie.

Le photographe compose des photographies à la limite de l’illustration en aplatissant les reliefs des bâtiments. On sort du quotidien banal et plombant pour plonger dans un monde merveilleux. Tout est lissé par les couleurs vives, on se croirait dans un décor hollywoodien. Une scène de « La La Land«  pourrait y prendre vie sous nos yeux.

Les tons bleus allant du cyan au turquoise miroitant, à la limite de l’éblouissant, donnent une furieuse envie de mer et de piscine. Les ciels sont presque comme des bassins dans lesquels on voudrait plonger. La bonne humeur est immédiate, comme en jouant à un jeu vidéo au design hyper saturé, simple et fun à la fois. Vous referez bien un tour de grande roue ?