Lise Stoufflet[FRA]

  • Art & Peinture
  • La chronique

Ses peintures ont au premier abord quelque chose de classique, puis d'énigmatique. Ses thèmes de prédilection sont l'enfance, le jeu, le rituel, l’inconscient... Elle s'appelle Lise Stoufflet et ses peintures ont déjà séduit les amateurs et professionnels de la jeune création contemporaine. Ce mois-ci, c’est la maison d’édition L’Exemplaire qui propose de découvrir les œuvres de cette jeune diplômée des Beaux Art de Paris, au travers de créations exclusives.

Envie de créer un projet avec cet artiste ?
Contactez-nous
24.05.2016

Chronique

par Julie Maury

La plate-forme de soutien à la jeune création Lechassis, la revue d’art Point Contemporain, la galerie Under Construction ou encore le curateur Timothée Chaillou se sont penchés sur le travail de Lise. Telles de petites icônes, ses oeuvres nous racontent des histoires ou en suggère du moins, le point de départ.

Dans l’attente du mouvement

Les scènes dépeintes sont faussement réalistes. Parfois métaphoriques, elles se jouent de la frontière entre fiction et réalité, ou font appel à un langage psychanalytique. « Je suis assez fascinée par les situations qui semblent claires mais qui ne le sont pas vraiment », explique Lise. « Dans l’enfance, il y a toujours des actions qui nous échappent. Dans le rituel également, puisque c’est une fiction que se créent les adultes. » En résultent des images à la fois familières et intrigantes, naïves et cruelles.

Étendus, endormis ou comme hypnotisés, ses personnages sont davantage dans l’attente que dans le geste. Ils participent au décor, à une mise en scène artificielle comme celle que se crée un enfant dans son imaginaire. Leur presque immobilité crée ainsi un temps latent, suspendu, qui vient faire appel à nos souvenirs ou à notre inconscient, qui nous invite à prolonger le récit.

Lors de l’exposition à l’Espace Gleichapel (Paris 3ème) organisé par l’Exemplaire du 26 au 29 mai, nous pourrons y voir et y acquérir quatre de ses travaux, édités chacun en 12 exemplaires : Walking nous plonge dans l’univers du jeu à travers une danse de nœuds et rubans aux couleurs profondes, tandis que A tâches introduit dans un contexte mystique la symbolique animalière, également très présente dans son travail. Toutes deux ont été réalisées spécialement pour ce projet d’édition.

Les deux autres œuvres Ruban II et Passagé sont quant à elles des recoupes de toiles existantes, venant mettre en lumière un détail de la scène, du décor, poussant ainsi l’interrogation et l’intrigue à son paroxysme.

Bird’s Castel © Lise Stoufflet

Bird’s Castel II © Lise Stoufflet

Passagé © Lise Stoufflet

 

Walking © Lise Stoufflet

Ruban II © Lise Stoufflet

Ruban II © Lise Stoufflet