Amadeo Seguy[ARG]

  • Peinture
  • La chronique
Envie de créer un projet avec cet artiste ?
Contactez-nous
22.03.2019

Chronique

par JULIETTE MANTELET

Au cours d’une énième déambulation sur Instagram, le travail du jeune peintre argentin Amadeo Seguy a retenu notre attention par le rose éclatant qui remplit chacune de ses toiles, par sa façon étonnante de représenter les personnages en noir et en angles et pour ses clins d’œil évidents à Matisse, éternelle inspiration.

LE ROSE & LE NOIR

Le peintre argentin décrit son style en trois mots : « Simple, lisse et rose ». Il ne veut donc rien de compliqué, juste représenter des scènes de sa vie avec cette couleur qui le fascine et symbolise pour lui la sérénité et la paix… Le rose qui apaise, utilisé dans les prisons pour calmer les prisonniers comme l’a si bien immortalisé la photographe Angélique Stehli dans sa série « Pink Cells ». Chaque moment que le peintre retrace est plongé dans cette couleur comme un filtre que l’on sélectionnerait pour ajouter une touche de bonheur au quotidien, pour retrouver l’innocence de la Vie en Rose. 

Dans le monde actuel de l’illustration et de la peinture, la tendance est plutôt à la rondeur, aux formes généreuses et à la douceur, à l’image du travail de Juliette Lévéillé refusant catégoriquement les lignes droites et les angles. Amadeo peint au contraire des visages anguleux, tranchants, toujours de profil. Ces silhouettes qu’il peint éternellement en noir marquent l’œil par leur nez pointu et finement dessiné, les lèvres comme un bec affuté. Elles tranchent sur le fond rose. Ses figures, Amadeo les conçoit comme une réinterprétation contemporaine de l’art primitif égyptien.

Dans ce monde tout en rose, fourmillant de détails, on croise aussi de nombreuses références à Matisse, comme cette toile bleue nuit étoilée qui décorent le salon, clin d’œil évident au « Icare » du peintre français. Matisse dont « les couleurs, la palette, la logique », inspire Amadeo… Comme tant d’autres. Matisse se doutait-il qu’il deviendrait un maître vénéré par toute une nouvelle génération d’artistes ? À chaque fois que nous demandons aux jeunes talents leurs inspirations, c’est son nom qui revient toujours, immanquablement… Amadeo a le don pour les intérieurs, qu’il imagine avec une précision déroutante, pensant à la place de chaque objet et n’oubliant ni les posters sur les murs, ni les plantes en pots, ni les luminaires, à la manière d’un architecte d’intérieur qui occupe l’espace. Des intérieurs où des femmes vivent avec d’autres femmes, où les hommes se draguent et où tout est possible, prônant à leur façon la liberté, l’égalité et l’amour.