Alice Tye[GBR]

  • Peinture
  • L'interview
Envie de créer un projet avec cet artiste ?
Contactez-nous
11.10.2021

Interview

par Julie Le Minor

Alice Tye, Palm-trees, pêches & jellies

Depuis Londres, la peintre et illustratrice Alice Tye s’inspire de ses voyages mais également du cinéma pour réaliser des toiles au réalisme pop et flamboyant à la croisée d’un David Hockney et d’un Edward Hopper. Tafmag a discuté art, food et gelées avec la talentueuse artiste de 30 ans.

peinture d'une table de twin peaks avec une tarte, un café et les condiments

Hello Alice, merci de discuter avec nous de cet art aussi vieux que le monde : la food. Mais tout d’abord, peux-tu nous raconter comment tu es devenue peintre…

J’ai étudié au Camberwell College of Art et j’ai obtenu en 2013 un baccalauréat en illustration. Depuis, je travaille en tant qu’illustratrice indépendante et en 2016 j’ai signé avec Jelly London qui est une agence d’Illustration et d’Animation basée à Londres et à New York.

Oui tes peintures figurent dans de grandes publications comme LE GUARDIAN et tu collabores également avec des marques comme Moët Hennessy en plus de ton travail personnel. Parle-nous un peu de ton processus créatif… Comment imagines-tu une œuvre ?

Cela dépend vraiment du projet ! Pour mon travail personnel, j’ai tendance à peindre directement à partir de mes propres photographies. Alors que pour mon travail avec des clients, je crée souvent des collages numériques à partir d’une combinaison d’images qu’ils me fournissent ainsi que d’images de stock pour créer la composition à partir de laquelle je vais peindre ensuite. Je peins pour documenter un sujet tel que je le vois et pour le représenter comme ma main peint naturellement des lignes et des formes. Mes peintures sont réalistes avec toujours un élément humain, quelque chose d’un peu décalé qui ne les rend pas tout à fait parfaites.

table des sopranos avec assiettes de spaghettis à la bolognaise, verres de vin rouge et cigares

Les thèmes de tes peintures et illustrations sont très éclectiques. Des villes américaines, des paysages de l’Arizona à Pompéi, des matchs de tennis à Wimbledon, des garden parties, des portraits ancrés dans la pop culture… Et bien sûr des natures mortes autour de la cuisine inspirées souvent de films ! Quelles sont tes inspirations pour tes œuvres ?

Je suis énormément inspiré par les voyages et j’ai basé mes projets précédents sur des voyages aux États-Unis et au Japon. Je suis aussi très inspirée par la télévision et le cinéma. J’utilise souvent le langage visuel des films aussi bien dans mes compositions que dans mes palettes de couleurs.

En octobre, nous dédions notre dossier du mois à l’art culinaire. Peux-tu nous parler du lien entre création et food. La cuisine et la nourriture sont-elles des sources d’inspiration artistique ?

J’adore cuisiner et je pense que la manière dont vous préparez et présentez un repas est déjà de l’art en soi. Mais bien sûr, la nourriture est aussi un brillant sujet à peindre ! J’ai travaillé sur quelques séries de peintures qui sont axées sur la nourriture, en particulier des natures mortes et c’est un sujet d’une inspiration infinie. Cela peut être incroyablement sculptural – la forme d’un fruit ou la façon dont la lumière se réfracte et se reflète sur une gelée par exemple…

Peinture sur fond rose des gâteaux du Grand Budapest hotel en 3 assiettes

Oui tu as peins notamment des pêches qui évoquent ce fameux extrait du film générationnel « Call Me By Your Name » ou bien les savoureux gâteaux de « Grand Budapest Hotel ». Donc la nourriture est bel et bien inspirante en dehors de nos assiettes ! De Botticelli à Magritte en passant par Andy Warhol bien-sûr, elle a toujours été un leitmotiv dans l’histoire de l’art, à travers des tableaux vivants ou bien des natures mortes comme les tiennes. Que veux-tu signifier à travers ces scènes culinaires ?

J’ai peint une série intitulée « Cinematic Still Life » où j’ai essayé de capturer le sentiment d’une émission de télévision ou d’un film spécifique dans une nature morte à l’aide d’accessoires, de stylisme culinaire et d’éclairage. J’ai trouvé l’ensemble du processus très inspirant et très engageant car j’ai pu développer tous les aspects du processus : rechercher les différents accessoires pour chaque scène, préparer les aliments, mettre en place la mise en page, éclairer la scène, la photographier puis la peindre. C’est un processus très complet !

Quel est selon toi l’aliment le plus inspirant à représenter et à peindre ?

Les gelées !

Tes œuvres sont empreintes d’un réalisme décalé, parfois même désuet, avec parfois cette petite touche de nostalgie rétro. Quel est l’artiste qui t’inspire le plus ?

David Hockney !

Peinture du pique-nique de Call me by your name avec plein d'agrumes et bol d'olive

Et maintenant un portrait chinois pour découvrir la foodista qui est en toi..

Petit-déjeuner, déjeuner ou dîner ?
Dîner

Home ou restaurant ?
Home

Date ou crew ?
Date

Nature morte ou tableau vivant ?
Nature morte

Sucré ou salé ?
Sucré

Frites ou pâtes ?
Frites

Vin, champagne ou prosecco ?
Vin

Et pour finir, ton plat préféré ?
Saumon au four, riz à sushi, brocoli ail gingembre et wasabi !

Peinture réaliste de conserves américaines sur une nappe bleu et mur rose